DIY – Construction d’un Flight Case – Achat des Matières Premières

11

Dans l’introduction de ce DIY, je vous ai présenté le contexte qui m’a amené à me lancer dans la construction d’un flight case et les différentes étapes du procédé de construction (voir ci-après). Nous avons également définies les dimensions de la caisse. Pour pouvoir commencer à travailler, il faut faire l’acquisition des différents matériaux nécessaires et c’est le sujet de cette article.

Sommaire

Une fois les dimensions définies, il faut maintenant se fournir en bois, mousse et en accessoires pour le montage. Pour l’Europe, Adam Hall etPenn Elcom sont des références en matière de flight case. Au Maroc, j’ai eu beaucoup de peine à trouver les accessoires. Après plusieurs jours à fouiner, j’ai fini par trouver un magasin qui vendait les accessoires nécessaires, Sono Shahrazade

99A Rue Oued Yekem, la gironde (Garage Allal) – Casablanca

Tél : 05 22 85 41 51 – Fax : 05 22 85 36 15 – Email : sonoshad@menara.ma

Agrandir le plan

La première chose dont nous avons besoin est du profilé alu type « Casemaker ». Ces cornières vous permettent de facilement monter des panneaux perpendiculairement deux à deux. La barre de 3 mètres coûte 180 MAD. Dans mon cas, j’ai besoin de 3 barres (9 m), ce qui revient à 540 MAD. Pour calculer la longueur de profilé à acheter, je somme toutes les arrêtes de la caisses (8 x 75 cm + 4 x 39 cm = 7, 56 m)

Casemaker

La deuxième chose dont nous avons besoin est du profilé d’emboitement pour lier la caisse à son couvercle. Il existe deux types de profilé d’emboitement : le profilé mâle/femelle et le profilé hybride. L’avantage du profilé « hybride » est qu’il suffit de le retourner pour l’emboiter sur lui-même. Du coup, un seul modèle de profilé suffit. On peut acheter la barre de 3 mètres à 100 MAD. Dans mon cas, j’ai besoin de 2 barres (6 m), ce qui revient à 200 MAD. Pour calculer la longueur de profilé hybride à acheter, je somme la longueur des arrêtes (4 x 75 cm pour la caisse + 4 x 75 cm pour le couvercle = 6 m). Je calcule de cette façon car je sais que je vais avoir des accessoires encastrés dans la fermeture de la caisse qui vont réduire la longueur de profilé. Si je n’avais pas d’accessoires encastrés, j’aurais du ajouté 13 mm à la longueur de mes arrêtes (épaisseur du bois + épaisseur du profilé casemaker). La raison de cette ajout de longueur sera plus compréhensible lorsque vous arriverez à la partie Les profilés aluminium.

hybride

Ensuite, il faut 8 coins boule pour protéger les angles. On ne trouve que les grands modèles chez Sono Shahrazade. Il coûtent 20 MAD l’unité, ce qui revient à 160 MAD.

coin-boulePour éviter d’éventuelles coupures à cause du profilé en aluminium, il est recommandé de placer des renforts d’angle au niveau de la fermeture de la caisse. Il faut 8 pièces, 4 pour la caisse et 4 pour le couvercle. Le modèle le plus cher  de leur gamme coûtent 8 MAD l’unité, ce qui revient au maximum à 64 MAD.

renfort-d-angle

On peut choisir d’avoir un couvercle qui se retire entièrement ou qui se soulève. Dans le cas où l’on voudrait qu’il se retire simplement, on a uniquement besoin de fermoir papillon. Il faudra 4 fermoirs pour maintenir le couvercle. Les modèles moyen coûtent 45 MAD l’unité. Dans mon cas, j’ai pris l’option d’un couvercle qui se soulève. Je n’aurai donc besoin que de 2 unités, avec un coût de revient de 90 MAD.

Dans le cas où l’on veut que le couvercle se soulève, on a besoin de charnières. Idéalement, on voudrait que le couvercle se lève à un peu plus de 90° et soit bloqué. Pour cela, on va utiliser des charnières piano auxquelles on va associer des arrêtoirs de couvercle.

fermoir-p-profile-et-cadenas-flight-cases

Les charnières piano coûtent 18 MAD l’unité. J’en ai pris 3, ce qui me fait un coût total de 54 MAD.

charniere_pianoLe modèle moyen d’arrêtoir de couvercle coûtent 50 MAD. On a besoin de 2, soit un coût final de 100 MAD.

lydstay

Enfin, cette caisse étant transportable, il faut des poignées pour la soulever. J’ai choisi d’en mettre 4, une sur chaque face verticale. Le coût unitaire est de 50 MAD, ce qui me revient donc à 200 MAD.

handle

Les courses chez Sono Shahrazade sont finies. Je m’en sors avec une facture de 1408 MAD pour les accessoires.

Deuxième étape des achats, le bois. Je suis allé au marché du bois, à « Korea » Derb Sultan.

Agrandir le plan

Idéalement le bois à utiliser est du bouleau, sous forme de contreplaqué laminé d’une couche protectrice d’ABS. Son appellation commune est le Betonex. Malheureusement, je n’ai pas été capable de trouver ce bois. Je l’ai donc remplacé par un bois produit localement par CEMA – Bois de l’Atlas, l’Oukoume.

J’ai pris une planche de 122 cm x 250 cm d’épaisseur 10 mm pour l’extérieur de la boite, à un prix unitaire de 350 MAD et une planche de 75 cm x 220 cm d’épaisseur pour faire des compartiments à l’intérieur de la boite à 85 MAD. Sur place, on m’a fait la découpe brute des planches selon mes besoins à la scie circulaire. C’est offert par les vendeurs de bois. Un pourboire de 20 MAD à l’ouvrier qui s’occupe et l’affaire est dans le sac.

DSC_0464

Je repars donc du marché au bois avec une facture de 455 MAD.

Etant donné que le bois que j’ai acheté n’est pas protégé par une couche d’abs, j’ai décidé de peindre la partie extérieure de la caisse avec de la peinture en bombe. Je me suis rendu à la droguerie la plus proche de chez moi et j’ai donc pris 5 bombes de couleurs à 35 MAD l’unité et une bombe blanche à 25 MAD l’unité pour peindre au pochoir. Soit un total de 200 MAD

Pour faire mes achats, je me rends chez Touvis.

61 Boulvard D’Oujda – Belvedère, Casablanca

Tél : 05 22 40 55 87 – Fax : 05 22 40 55 75 – Email : touvis@hotmail.com

Agrandir le plan

Pour fixer l’ensemble des pièces, j’ai besoin 350 rivets de diamètre 4 mm et de longueur 20 mm et 50 rivets de diamètre 4 mm et de longueur 12 mm. Je prends également 100 rondelles de diamètre 4 mm. Je sors de chez Touvis avec une facture de 120 MAD pour l’ensemble.

100-rivets-pop-alu-acier-tete

Dernière étape des achats, le revêtement intérieur de la caisse. Au départ, je cherchais de la mousse Plastazote noire, de densité 29 kg/m3 et d’épaisseur 10 mm et 20 mm.

Malheureusement, je n’ai pas réussi à trouver cette mousse en dessous d’une épaisseur de 30 mm. Sur les conseils d’un ami tapissier, j’ai remplacé le plastazote par de la mousse polyuréthane de densité 18 kg/m3 et d’épaisseur 20 mm. Cela donne un résultat similaire une fois la mousse compressée. Nous verrons cela plus en détail dans la partie sur le revêtement intérieur de la caisse. J’ai récupéré 4 m2 de chute gratuitement chez mon tapissier.

plastazote_hd80

OUS_0555

Comme le polyuréthane blanc a un aspect salissant, j’ai décidé de le recouvrir avec de la feutrine. La feutrine que j’ai trouvé fait 2 mm d’épaisseur et est de couleur bleu marine. J’ai pris 4 m sur 1 m 25 à 50 MAD le mètre, soit 200 MAD le pièce.

J’ai également décider de faire des séparateurs à l’intérieur de mes compartiments. Mes séparateurs seront fait avec les chutes de mousses que j’ai récupéré, que j’envelopperai dans du taffetas de polyamide de couleur bleu nuit. J’ai pris 1 mètre de ce tissus à 15 MAD le mètre.

feutrine-bleu-marine-largeur-087m-au-metre

taff-bleunuit-800x600

Pour fixer ces séparateurs, je vais utiliser des bandes de velcro bleu marine de largeur 25 mm. J’ai pris 10 m à 20 MAD le mètre.

velcro

Je sors donc de chez mon marchand de tissus avec une facture de 415 MAD.

Pour coller la mousse au tissus et sur le bois, j’utilise de la colle néoprène Flambo. J’ai pris un pot de 5 kg à 120 MAD à la droguerie en bas de chez moi.

flambo

J’y ai également acheter 16 équerres de renfort d’angle en laiton, pour faire la cloison intérieure de la caisse, à 1,50 MAD l’unité, soit 24 MAD le lot.

equerre_laiton

En résumé j’ai dépensé :

  • 1408 MAD  pour les accessoires de flight case
  • 455 MAD pour le bois
  • 200 MAD pour la peinture
  • 120 MAD pour les rivets
  • 415 MAD pour le revêtement intérieur
  • 120 MAD pour la colle
  • 24 MAD pour les équerres d’angle

Mes dépenses totales s’élève donc à 2742 MAD (environ 247 euros).

Une fois les achats faits, il est temps de se mettre au travail. Pour cela, il faut s’assurer d’avoir tous les outils nécessaires. C’est le sujet de la prochaine partie :

DIY – Construction d’un flight case – les outils nécessaires

 

About author

11 comments

  1. Zaatar 19 août, 2014 at 16:29 Répondre

    Bonjour
    Bravo pour cet excellent travail et merci pour le partage.
    J’ai une question, comme tu l’avais dit il n’ya pas de planche de 9mm au Maroc, a la place tu as utilise du 10 mm, mais tes profiles allu sont concus pour le 9mm. Est ce que ca peut aller?
    Merci

    • Oussama 19 août, 2014 at 16:51 Répondre

      Bonjour,

      Les profilés font 10 mm de largeur. Pour être montés, il est préférable d’avoir un petit peu de jeu, 1 mm ca fait pas mal, généralement un demi mm suffit. Je les ai montés en « force » en m’aidant d’un maillet lorsqu’ils ne voulaient pas s’enfoncer jusqu’au bout.Le problème que j’ai eu a été pour faire les angles verticaux, où il fallait rentrer les deux planches à la fois dans le profilé, mais le problème était surtout du à un mauvais alignement des planches lors de leur rattachement à la base.

      Sinon, pour éviter tout effort lors du montage il suffit d’utiliser du papier de verre 40 sur les bords de planches pour en réduire un peu l’épaisseur

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Recommandés

INTRODUCTION AU VOCABULAIRE DE LA ROBOTIQUE

Lors de mes deux précédentes chroniques, j’ai tout d’abord abordé avec vous les circonstances dans lesquelles j’ai fait connaissance avec la robotique puis j’ai décortiqué ...