Réalisation des Clones de la Big Muff versions Russian et Triangle par Musikding

0

Comme vous avez pu le découvrir dans mes précédents articles, je suis guitariste. Ce que vous ne savez peut être pas, c’est que je suis également bassiste. Je joue dans un groupe sans prétention où l’on se fait plaisir en jouant des reprises. L’une de nos reprises est Dead Inside du Muse. Chris Wolstenholme, le bassiste de Muse, est connu pour jouer avec une tonne d’effets. Il utilise des effets super difficiles à trouver ou hors de prix. L’un des effets qu’il utilise dans Dead Inside et qui n’est pas trop compliqué à trouver est l’Electro-Harmonix Russian Big Muff Pi fabriqué entre 1999 et 2009. Elle reste compliqué à trouver au Maroc. En allant sur Musikding, je trouve un clone de la Big Muff à un prix raisonnable et sans réfléchir je le commande.

Après 3 semaines d’attente, je n’ai toujours pas reçu les composants pour assembler la pédale. Je contacte le service client qui me demande de patienter encore une semaine avant de les recontacter si je n’ai pas reçu les pièces. Dans ce cas-là, ils me renverront une nouvelle commande gratuitement. Après 5 semaines toujours rien, je les relances et ils me renvoient à nouveau les pièces pour la pédale. Une semaine après les avoir relancés, je reçois ma commande initiale. Il semblerait que les douanes aient pris plus de temps que prévu pour procéder la commande. Deux semaines après avoir reçu ma commande initiale, je reçois la commande qu’ils m’ont renvoyé et je me retrouve avec deux exemplaires de pièces pour réaliser la Russian Big Muff. Comme les versions des Big Muff partagent toutes le même circuit et ne varient que par quelques composants entre les versions, je me décide de commander des pièces pour transformer la Russian Big Muff en Big Muff Triangle, la version considérée comme étant la plus réussie par la majeure partie de la communauté. Me voilà donc avec deux projets sous les mains au lieu d’un.

La Big Muff est une distortion, mais elle peut être tellement sale que certains la considèrent comme un fuzz, c’est une question d’opinion… Toutes les Big Muff partagent le même schéma électronique. Je ne vais pas rentrer dans les détails sur ce qui différencie la Russian Big Muff des autres mais voici la liste des composants.

img_2276

Contenu de la commande : un sachet contenant le kit, la boite de type BB et les boutons en bakelite

Je commence par vider le contenu du sachet contenant le kit, rassemble les résistances et les trie par valeurs pour pouvoir les retrouver rapidement lors de l’assemblage.

img_2279

Tri des résistances par valeurs croissantes

Je soude ensuite toutes les résistances sur la carte en suivant l’ordre des valeurs indiquées sur la nomenclature.

img_2281

La carte avec les résistances soudées

L’étape suivante est la soudure des condensateurs. Je trie les condensateurs par types et par valeur pour opérer rapidement.

img_2283

Tri des condensateurs par type et par valeur

img_2287

La carte avec l’ensemble des résistances et des condensateurs

Après les condensateurs, j’assemble les diodes à la carte. La particularité des diodes est qu’elle conduisent le courant dans un seul sens. Il y a 5 diodes sur le circuit. La diode D5 (noire en bas à droite) sert à stabiliser le courant mais les diodes D1 à D4 (en orange au centre sur la troisième ligne de composant) jouent un rôle important dans la distortion. Sur l’image ci-dessous, on peut remarquer que D1 et D2 sont inversés et forment une boucle par contre D3 et D4 sont dans le même sens. C’est une erreur de ma part qui a résulté en une distortion beaucoup plus faible que prévu une fois le montage terminé. J’ai rectifié mon erreur par la suite en inversant D4.

Ajout des diodes à la cartes

Ajout des diodes à la cartes

Les transistors amplifient le signal et créent ainsi la distortion. C’est la version moderne qui vient remplacer les lampes d’amplification. On peut souder les transistors directement sur la carte mais il est recommandé de souder des sockets à la carte et d’y insérer les transistors.

Pose des transistors sur la carte

Pose des transistors sur la carte

Un des points positifs lors de la conception de la carte électronique est la possibilité de souder directement les potentiomètres sur la carte, ce qui évite d’avoir à utiliser des câbles qui peuvent créer des parasites par la suite. Le seul inconvénient est qu’il faudra être plus précis au niveau du perçage pour que les potentiomètres puissent être montés sur la boite sans problème.

Potentiomètres soudés sur l'envers de la carte

Potentiomètres soudés sur l’envers de la carte

Une fois la carte prête, on prépare le boitier en perçant les trous pour les potentiomètres, le switch, la led, l’alimentation et les jacks. Ensuite je peins le boitier et j’installe tous les composants dans le boitier. Enfin, je coupe les câbles nécessaires à la bonne mesure et réalise les soudures restantes entre les composants fixés au boitier et la carte électronique.

img_2556

Assemblage terminé des composants fixés sur la boite à la carte électronique

img_2557

Ma version finie de la Russian Big Muff Pi

Après avoir réalisé la Russian Big Muff, je me suis attelé à réaliser la version Triangle.

Petite anecdote : Musikding a mis à jour ses cartes électronique pour les big muff et j’ai reçu la nouvelle version dans la deuxième livraison ; sur cette version, les potentiomètres sont placés de façon triangulaire (Destiny…).

der-muff-green-russian-distortion-bausatz_b2

La V2 de la carte pour les Big Muff

Pour réaliser la version triangle à partir de la version Russian, j’ai dû commander les condensateur en céramique de 560 pF à la place de ceux à 470 pF pour la Russian, les autres condensateurs sont identiques. Concernant les résistances, j’ai commandé l’ensemble des résistances présent sur la nomenclature pour éviter de faire des erreurs en comparant les versions (1,5 € pour les 24 résistances…).

img_2559

Ma version de la Big Muff Pi Triangle vue de l’intérieur

Hormis la nouvelle carte, l’évolution majeure dans la V2 est la présence d’une carte électronique pour le switch true bypass et la LED. Cette évolution simplifie le câblage et nous évite de faire des erreurs lors de la soudure des différents câbles au footswitch.

img_2558

Ma version finie de la Big Muff Pi Triangle

En résumé, grâce aux retards des douanes, j’ai eu deux pédales pour le prix d’une. La Russian est parfaite pour la basse mais ne pèse rien face à la Triangle pour la guitare. Avec la Russian, je me prend pour le bassiste de Muse et avec la Triangle, je me prends pour David Gilmour. Si je devais n’en garder qu’une, ça serait la Triangle, mais j’ai les deux alors pourquoi s’en passer…

About author

No comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles Recommandés

Rénovation d’un Fender Champ 12

Ne possédant pas d’ampli à lampes, cela faisait un petit moment que l’idée de construire un ampli à lampes me trottait dans la tête. Mon ...